J’AI TESTÉ : MON AVIS SUR L’EMSCULPT, LA MACHINE QUI MUSCLE ET DIMINUE LA MASSE GRASSE.

J’AI TESTÉ : MON AVIS SUR L’EMSCULPT, LA MACHINE QUI MUSCLE ET DIMINUE LA MASSE GRASSE.

MON AVIS SUR L'EMSCULPT, LA MACHINE QUI MUSCLE ET DIMINUE LA MASSE GRASSE.

J’ai testé : mon avis sur l’EMSculpt, la machine qui augmente votre masse musculaire.

Si vous me suivez depuis un moment, vous savez que je suis une grande addicte du sport sous toutes ses formes : tennis, gymnastique, boxe, running … etc. 

Je pratique depuis maintenant 6 ans la musculation régulièrement afin de garder la forme mais également pour avoir un joli rendu esthétique. 

J’ai reçu tout récemment un mail de la part de la Clinique Esthétique Aquitaine située à Bordeaux qui évoquait l’arrivée d’une nouvelle machine révolutionnaire : EMSCULPT. Elle est présentée comme le procédé unique qui permet d’augmenter la masse musculaire et diminuer la masse grasse sans aucune intervention chirurgicale.

Cela a immédiatement suscité ma curiosité. Dans mon esprit, il n’y a véritablement que des séances de sport régulières dans lesquelles on s’implique qui peuvent promettre cela. 

Je me suis donc lancée dans de longues recherches sur le net afin de me forger un avis avant de prendre rendez-vous.

Le traitement promet un remodelage corporel qui serait similaire à 6 mois d’entrainements physiques intensifs avec régime alimentaire. Présenté comme cela, ça fait rêver … Il serait donc possible d’avoir un corps de rêve en se rendant simplement faire ses séances ? 

Pourtant, les résultats présentés sur le net ont l’air bluffant, les avis sont très positifs. 

J’appelle donc la Clinique Esthétique Aquitaine et je réserve mon premier rendez-vous …

EMSCULPT, C’EST QUOI ?

EMsculpt est présenté comme le seul traitement au monde qui permet d’une part de solliciter le muscle d’une zone ciblée et donc de le faire croitre. D’autre part, il permet également de réduire la masse graisseuse localisée.

Les études cliniques réalisées ont prouvé que l’on observe une augmentation de 16% de muscles et une diminution de 19% de graisse au bout de 4 séances d’EMSculpt®.

Ma première impression est le scepticisme. On m’a toujours dit qu’il était impossible de choisir de perdre de la graisse d’une zone localisée. 

En effet, on pense souvent à tort que c’est parce que l’on travaille ses abdos ou l’arrière des cuisses (ischios) que l’on perdra nécessairement de la graisse à cet endroit-là. Mais c’est faux. Le corps n’élimine pas la graisse des endroits sollicités. Il construit seulement du muscle. La perte de gras est elle, générale et non localisée.

Mais, les chiffres annoncés sont bluffants. Ils annoncent une augmentation de 16% de la masse musculaire et une diminution de 19% des graisses qui doit modifier considérablement l’apparence de votre silhouette.

Habituellement, lorsqu’on pense à la diminution rapide de la masse graisseuse, on pense bistouri, chirurgie et intervention lourde.

EMSCULPT se présente comme une alternative efficace. J’ai souvent trouvé les termes associés de « remodelage corporel ». 

QUELLE EST LA DIFFÉRENCE ENTRE EMSCULPT ET D’AUTRES TECHNIQUES ?

Contrairement aux autres techniques médico-esthétiques actuelles d’amincissement, EMSculpt® présente l’avantage 

> de favoriser le gain de muscle d’une part,

> et simultanément la perte de graisse sous-cutané d’autre part.

Les appareils qui étaient jusqu’alors présents sur le marché promettaient seulement une diminution de la masse grasse ( cryolipolyse ) ou de lutter contre le relâchement de la peau comme l’ultherapy.  Il n’était donc pas question de muscles. 

COMMENT FONCTIONNE EMSCULPT ?

EMsculpt®  provoque des contractions musculaires très fortes (supramaximales) par le biais d’ondes électromagnétiques. Ces dernières ne sont pas accessibles lors d’un entraînement physique classique.

Ces ondes de haute intensité ( type IRM) pénètrent alors jusqu’à 7 centimètres sous la peau. 

Durant ces 30 minutes de séance, la zone choisie va être soumise à  20 000 contractions musculaires provoquées par la machine (soit 5 impulsions par seconde).

Pour vous donner un ordre d’idée, 20 000 contractions musculaires sont équivalentes à 20 000 squatts ou crunchs. Complètement impossible de réaliser cela dans une séance et même durant un mois d’entrainement …

Chaque séance serait donc l’équivalent de trois mois de sport. Les 4 séances conseillées correspondent donc à un an en salle ou 6 mois intensifs …

À la lecture de ces comparaisons, je suis toujours sceptique et je ne vois pas comment cela pourrait être aussi simple de modeler sa silhouette sans effort…

Voilà alors le processus que met en place votre corps : les fortes contractions vont entrainer le tissu musculaire à devoir s’adapter à ces conditions de sollicitation extrêmes. 

Il va donc opérer une réorganisation, augmenter le nombre de fibres musculaires. On gagne en volume.

La dépense énergétique engendrée va provoquer la libération d’acides gras qui vont contribuer à l’élimination des cellules graisseuses. 

LES RÉSULTATS SONT-ILS IMMÉDIATS ?

Les résultats ne sont pas immédiats. Le corps va commencer à les éliminer en douceur. 

Cette phase prend deux à trois mois.

D’ailleurs, à l’heure où je rédige cet article, je n’ai pas encore assez de recul pour vous parler de mes résultats. Il faudra attendre encore un peu pour avoir mon verdict définitif. 

Le résultat est-il définitif ?

Résultat côté muscle :

Cette question revient un peu à demander : si j’arrête d’aller à la salle de sport, vais-je conserver ma masse musculaire ?

Évidemment, vous n’allez pas tout perdre mais vous allez la voir diminuer. Vous serez moins tonique. 

Pour maintenir ses résultats, il faut faire de l’entretien en salle. 

Résultat côté graisse : 

Tout comme lors d’une perte de poids engendrée par le sport, la graisse qui a disparu avec EMSCULPT ne va normalement pas revenir à moins de reprendre du poids.  Dans ce cas, votre graisse viendra se localiser à nouveau aux endroits stratégiques que vous vouliez voir disparaitre … 

DOIT-ON ADOPTER UN RÉGIME ALIMENTAIRE EN COMPLÉMENT DE L’EMSCULPT ?

Idéalement oui. 

Il est recommandé d’éviter de consommer du FAT (friture, alcool, triglycérides) pendant 6 semaines environ.  Cela s’explique car  il ne faut pas encombrer votre foie qui est en plein processus d’élimination. 

Comme un sportif qui réaliserait de belles séances, il est conseillé d’augmenter l’apport en protéines (qui permettent de faire du muscle), les sucres lents et rapides (qui permettent d’avoir de l’énergie) et des vitamines.

DÉROULEMENT DES SÉANCES :

Une séance dure 30 minutes. Je trouve que c’est une durée idéale pour caler son rendez-vous à la pause déjeuner ou lors de votre fin de journée. 

Le protocole complet comprend quatre séances espacées de trois jours. Idéalement, il faut en faire 6 pour avoir de beaux résultats. 

Il est absolument nécessaire de ne pas espacer les séances de plus de trois jours afin de conserver tous les bénéfices de la machine.

Comment se déroule une séance ?

Le traitement débute après un diagnostic médical et le choix de la zone à traiter : abdominaux ou fessiers pour le moment.

Cependant, la clinique va accueillir très bientôt les capteurs nécessaires au traitement d’autres zones.

On vous fait entrer dans la salle. Il est nécessaire que la peau soit en contact direct acec les capteurs.

On s’installe sur le dos ou sur le ventre. On procède ainsi à la pose des applicateurs (un sur chaque fessier dans mon cas). 

Il y a plusieurs phases durant les 30 minutes :

Phase d’échauffement, phase de contractions courtes, phases de contractions longues, récupération.

Au début de la séance, la machine est réglée sur une petite puissance. Cela permet d’appréhender les sensations, de s’habituer. Cela n’est absolument pas douloureux. Cependant, c’est « inconfortable ». On ne maitrise absolument pas la contraction et le corps marche tout seul. 

Au fur et à mesure, le médecin augmente l’intensité des contractions. 

Séance 1 d’EMSCULPT :

Première séance. Je suis stressée et il ne me tarde qu’une seule chose : avoir des réponses à mes questions.

Lorsque la séance débute, je ne ressens aucune douleur. La sensation est proche de celles que j’ai pu ressentir lors de séances d’électrostimulation. 

L’intensité augmente. Je gère ma respiration de la même façon que lors d’une séance de sport. J’expire à la contraction, je reprends mon souffle lors du repos.

Les sensations sont similaires à celles que je ressens lorsque je pratique le hip trust ou le soulevé de terre.

Lorsque je descends de la machine après 30 minutes, je m’attends à ressentir des douleurs. Il n’en est rien. Je ne ressens aucune sensation d’effort … La suite de ma journée se déroulera sans aucune difficulté ni inconfort.

24 heures après, toujours aucune douleur. Ce n’est donc absolument pas comparable à une activité physique classique. 

Lorsque je vais à la salle et que je réalise ma séances bas du corps qui comprend les fessiers, je sors presque toujours avec des crampes aux fessiers après mes exercices d’isolation. 24 heures après, je sens les courbatures arriver. 48 heures après, elles sont parfois insupportables malgré tout le soin que j’apporte à mon corps : consommation d’eau en grande quantité, massage, décrassage … etc. 

Uapdte 48 heures après la séance 1 : pas de courbatures ni de douleur. J’ai seulement ressenti une très légère sensation de chaleur au niveau des fessiers en montant 4 étages.

Séance 2 d’EMSCULPT :

La séance 2 a été similaire à la première. Je n’ai ressenti aucune douleur durant la séance, ni après. Je n’ai pas non plus été sujette à une forme de sudation associée à l’effort.

Afin d’enrichir cet article, je me suis rapprochée d’un médecin qui a pu partager avec moi les réactions d’autres personnes ayant testé l’EMSCULPT.

Certains individus, pourtant sportifs, ont eu des courbatures. Certains sont parfois sensibles lors de la séance et ne peuvent pas accéder à l’intensité 100%.

Je souhaitais simplement vous montrer que chaque corps est différent. Les ressentis que je vous partage ici sont entièrement subjectifs. Lors de votre test, votre récit d’expérience pourra être similaire ou au contraire opposée à la mienne.

En tout cas, une chose est certaine, on ne peut comparer l’EMSCULPT à une séance de sport classique pour plusieurs raisons :

Premier point : la zone travaillée durant l’EMSCULPT est très très ciblée contrairement à une séance de sport qui va inclure presque toujours des mouvements polyarticulaires et faire travailler l’ensemble du corps.

Second point : la congestion provoquée par l’EMSCULPT est certainement très très légère car je n’ai pas la sensation d’avoir un fessier « gonflé ». En revanche, lorsque je vais à la salle, cette sensation de gonflement est presque inévitable.

À ce stade, je ne peux toujours pas vous donner un avis tranché et parfaitement éclairé sur l’EMSCULPT. Il faut véritablement attendre la fin du traitement pour cela.

5 heures après la séance : je ressens une légère sensation lors de l’extension de la jambe.

24 heures après la séance : mon fessier semble plus tonique. Cependant, toujours aucun inconfort véritable à signaler.

Séance 3 d’EMSCULPT :

Durant cette séance, j’ai vraiment commencé à ressentir des sensations. Les contractions me semblaient bien plus efficaces. Lorsque la séance s’est terminée, je sentais que mon fessier avait bien travaillé.

24 heures après, j’ai ressenti de très légères courbatures. Côté forme, j’ai commencé à trouver mon fessier plus « remonté », « bombé ». Une sorte de coup de « pump ».

Séance 4 d’EMSCULPT :

La séance 4 a été complètement indolore contrairement à la séance 3. J’ai noté cette fois-ci le fait que j’avais transpiré, ce qui ne m’était pas arrivé lors des précédentes séances.

SÉANCE 5 d’EMSCULPT :

La séance 5 est pour le moment la plus « désagréable ». J’ai vraiment ressenti des contractions très profondes et très intenses. Durant la séance, la contraction était maximale et impactait vraiment la zone traitée.

Nous sommes actuellement 6 heures environ après la séance. Mes muscles fessiers semblent « fatigués » comme si j’avais réalisé une séance de sport. Cependant, cette fatigue est plus discrète que les courbatures que je ressens lors de mon activité physique classique.

Cela s’explique peut-être car la fatigue est très localisée contrairement à une séance de sport classique qui est presque toujours poly articulaire, sollicitant ainsi plusieurs parties du corps. Le traumatisme est donc plus étendu et donc plus aisément remarquable.

SÉANCE 6 D’EMSCULPT :

J’ai réalisé officiellement ma dernière séance d’EMSCULPT. Les sensations sont similaires à celles ressenties lors de la séance 5.

Je commence à constater un changement concernant la forme de mon fessier et sa tonicité. Le muscle est remonté, plus galbé comme si j’allais régulièrement à la salle de sport.

J’ai omis de vous dire qu’afin de vous donner un avis uniquement sur la technique utilisée, j’ai stoppé mes sessions de salle de sport le temps du traitement. Les effets sur mon fessier seront donc sans aucun doute ceux de l’EMSCULPT seul et non des effets apportés par une pratique sportive.

CONCLUSION GÉNÉRALE :

Pour le moment, je dois encore attendre environ un mois pour vous donner un verdict définitif. Cependant, je constate des effets bénéfiques effectifs sur la zone traitée. Cet article sera actualisé d’ici un mois.

CONTRE INDICATIONS À EMSCULPT : 

Cette technique n’est pas conseillée :

> si votre moyen de contraception est le stérilet en cuivre.

> en cas d’hernie ombilicale. 

> si vous avez accouché il y a moins d’un an.

Les FAQ à propos de la technique EMSCULPT : 

Je ne suis pas sportif/sportive ? Puis-je tout de même tenter cette technique ?

L’EMSculpt® est adapté à tous les types de patients : sportifs et non sportifs.

Sachez que la puissance de la machine est modifiée et adaptée à chaque patient. Vous pouvez donc vous lancer sans aucun risque.

Puis-je reprendre le travail directement après ma séance d’EMSCULPT ?

La séance ne perturbera en rien votre activité ! Aucune période de « convalescence »  n’est à prévoir. Le rêve ! 

Puis-je aller à la salle de sport en complément d’EMSCULPT ? Si oui, y’a-t-il des exercices à éviter ?

Pour intensifier les effets de l’Emsculpt, il est fortement conseiller de pratiquer en complément des activités sportives.

En revanche, il faut bannir le travail ciblé sur les abdominaux  duranrt les 48h qui suivent chaque séance.

En revanche, reprenez vos séances abdos directement à l’issue de ces 48 heures ! Vous viendrez parfaire le travail déjà entamé.

Est-ce que EMSCULPT enlève la cellulite ?

La réponse est non. EMSculpt n’agit pas sur la cellulite mais uniquement sur la graisse et les muscles. 

Pour traiter la cellulite, il vaut mieux vous diriger comme je vous le mentionnais tout à l’heure

> vers la cryolipolyse http://www.cshp.fr/cryolipolyse (liposuccion médicale par le froid) 

> vers la technique Cellfina http://www.cshp.fr/cellfina (traitement anti-cellulite fibreuse, mini invasif) qui permettent d’atténuer l’effet peau d’orange des cuisses et des fesses.

Quel est le prix pour une prestation complète EMSCULPT ?

La Clinique Esthétique Aquitaine propose les tarifs suivants :

> 450€ la séance.

> 1800€ pour un forfait 4 séances + 2 séances offertes. Si vous choisissez ce forfait, chaque séance d’entretien que vous réaliserez après les 6 séances comprises dans le forfait ne vous couteront plus que 150€ au lieu de 450€.

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.