J’ai testé : les injections d’acide hyaluronique dans les lèvres.

Injections, acide hyaluronique, Bordeaux, médecine esthétique.

J’ai testé : les injections d’acide hyaluronique dans les lèvres.

Note préalable : cet article vise à partager mon expérience. Il n’est en aucun cas la promotion de la médecine esthétique. De plus, chacun est libre de disposer de son corps comme il l’entend.

J’ai sauté le pas : prise de rendez-vous.

Depuis quelques temps maintenant je pensais de plus en plus sérieusement à passer le cap des injections d’acide hyaluronique dans les lèvres. De nature, les miennes ne sont pas vraiment pulpeuses et souffraient d’un manque cruel d’hydratation malgré toutes les tentatives possibles pour y pallier.

J’ai attendu et mûri ma décision. Je me suis également renseignée autour de moi afin de trouver la clinique qui allait m’inspirer confiance. Ce n’est pas un acte anodin et je voulais à tout prix préserver ma santé, mais également avoir la garantie d’un résultat esthétique et élégant.

Loin de moi l’envie de ressembler à une actrice qui aurait abusé de ces petits coups de pouce qui doivent être réalisés avec MESURE.

Ayant eu d’excellents retours sur la Clinique Esthétique Aquitaine située sur le boulevard G. Pompidou, j’ai sauté le pas. J’ai pris un premier rendez-vous avec le médecin afin qu’elle puisse déterminer ce qui était le plus judicieux.

Je dois également vous avouer que lors de ce rendez-vous, j’ai également demandé à la médecin si je pouvais réaliser des injections d’acide hyaluronique dans les sillons.

Cette dernière a été favorable aux injections d’acide hyaluronique dans les lèvres pour les repulper et à celles des les sillons.

J’ai apprécié le fait qu’elle me mette en garde contre les risques d’injections abusives : lèvres aux contours inesthétiques qui finissent par tomber, perte de la couleur rosée des lèvres causée par l’insertion des aiguilles qui abiment les vaisseaux.

Acide hyaluronique, botox ?

Il ne faut pas confondre l’acide hyaluronique et le botox (toxine botulique). L’acide hyaluronique est naturellement présent dans le corps. Il permet de « retenir » l’hydratation, donnant ainsi à la peau un aspect rebondi et frais. On l’injecte pour redonner du volume (sillons, lèvres, canule).

Le botox est quant à lui utilisé pour « paralyser » un muscle afin qu’il ne crée pas de ride disgracieuse. On injecte du botox uniquement sur le haut du visage (ride du lion, front, pattes d’oie).

24h avant l’intervention.

24h avant l’intervention, je me suis rendue à la pharmacie pour me procurer des doses d’Arnica. J’ai pris une dose entière 24 heures avant. Une dose le jour même. L’idée était de limiter l’oedème post-intervention.

Très sincèrement, je ne pourrais vous dire si cela a eu une incidence car j’ai eu quelques bleus (évident après l’insertion d’aiguilles). De plus, c’était ma première intervention, donc pas de possibilité d’effectuer une comparaison.

Le jour J : l’intervention.

Le jour J, je suis arrivée une demi-heure avant le début de l’intervention sans make-up. J’ai été accueillie à l’espace SPA. Océane, membre de l’équipe, m’a appliqué une crème anesthésiante au niveau des sillons et des lèvres.

La sensation est très particulière. Je vous conseille de vous désaltérer avant l’application de la crème car vous ne pourrez pas boire dans les heures qui suivent au risque de « baver » (pas glamour mais essentiel).

30 minutes plus tard, la médecin vient me chercher. Elle examine mon visage puis elle m’invite à m’allonger.

injections acide hyaluronique, clinique esthétique aquitaine.

Les injections, ça fait mal ?

La médecin débute les injections par les sillons. L’aiguille est petite mais la sensation est désagréable. On touche des petites terminaisons nerveuses. Je pourrais comparer cette douleur à un vif courant électrique. Mais c’est supportable.

Les injections dans les lèvres sont, selon moi, moins douloureuses que les sillons. La médecin injecte et masse ensuite les lèvres afin que le produit se répartisse de manière uniforme.

Afin de limiter et contenir cette sensation, Océane, présente lors de l’intervention m’a donné une balle anti-stress.

Les injections terminées, on pose immédiatement des poches de glace sur les zones concernées.

Post-intervention.

Les poches de glace sont très efficaces, notamment sur les sillons car il est aisé d’y accéder. En revanche, pour les lèvres, plus difficile de couvrir toute la zone.

On vous dit que l’intervention vous permet de reprendre immédiatement une vie sociale et professionnelle. Cependant, je tiens à vous prévenir que pour moi, cela n’a pas été tout à fait le cas.

Le soir, (l’opération a eu lieu à 13h), j’éprouvais des difficultés à manger et à boire. Je vous conseille d’éviter de boire ou consommer du chaud car cela va vous brûler. La sensibilité est exacerbée.

J’avais également des difficultés à parler (effet de l’anesthésie certainement). Le lendemain matin, il en était de même.

Le résultat.

Je suis vraiment très satisfaite du résultat NATUREL et j’ai eu beaucoup de compliments. Je pense renouveler cela lorsque les effets de l’acide hyaluronique disparaitront. Cela dure entre huit et dix-huit mois.

Le prix :

Pour les sillons, le tarif était de 650€. Pour les lèvres, il faut compter 350€.

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.