Mange, prie, aime

Apprendre à profiter des petits bonheurs et du moment présent.

Mon quotidien laisse peu de place à l’imprévu. Je planifie tout, et rien ne doit déroger au programme que je me suis fixée. Et pourtant, je me rends compte que cet hyper contrôle ne fait que m’éloigner de la saveur du moment présent.

En ce moment, j’ai envie d’essayer d’apprendre à m’ennuyer, à ne rien faire sans avoir prévu un milliard de choses dans un week-end qui ne dure que 48 heures, de profiter des petits bonheurs de la vie.

Avec la refonte du blog, je passais toutes mes soirées à charger, compresser les anciennes photos que je n’avais pas pu récupérer, remanier mes articles … Bref, un calvaire. Pourtant, la seule envie que j’avais, c’était de me laisser vivre, de regarder pour la énième fois le film « Mange, prie, aime » avec Julia Roberts !

Je me rappelle les vacances d’été lorsque j’étais enfant. Je me levais tôt, je prenais un bon petit-déjeuner au soleil sur la table du jardin, avec des tartines de beurre et de confitures que faisaient ma grand-mère. Puis j’allais à la piscine, je prenais des après-midis entières pour rêvasser, dormir, lire, découvrir, explorer. Le soir, j’allais faire un tour de 4 kilomètres en campagne avec ma mère. Puis j’allais voir mon père au fond du jardin qui avait cueilli quelques fraises et framboises mures pour me les apporter. Le samedi matin, j’allais faire le marché avec ma grand-mère, on ramenait du pain et des produits frais pour le repas du midi. L’après-midi, mon grand-père m’emmenait nager à la Dordogne. J’aime d’ailleurs toujours autant me baigner en rivière et j’y prends beaucoup plus de plaisir qu’à la piscine ou la mer.

Puis tout s’est envolé à l’adolescence, j’ai eu besoin de choses surfaites, superficielles. J’ai oublié combien il peut être agréable de se balader en forêt un dimanche après un repas en famille, combien il est agréable de rester poser des heures à la terrasse d’un café pour refaire le monde avec une personne que l’on aime, sentir la chaleur du soleil caresser sa peau, écouter le bruit des oiseaux tôt le matin.

Je vous laisse avec quelques photos d’un week-end de farniente en Dordogne …

IMG_4748ret-min IMG_4734ret-min IMG_4754ret-min IMG_4765ret-min IMG_4760ret-min IMG_4777ret-min IMG_4786ret-min IMG_4784ret-min IMG_4789ret-min IMG_4862ret-min IMG_4953ret-min IMG_4954ret-min

 

Suivre:

14 Commentaires

  1. 11 août 2016 / 21 h 50 min

    Moi aussi je suis une grosse contrôleuse! J’ai du mal à ne pas planifier chaque instant de ma vie et pourtant c’est vrai que des fois ça fait du bien de se laisser simplement aller… Tes photos sont superbes!

    • Chronique Bordelaise
      Auteur/autrice
      19 août 2016 / 20 h 21 min

      Je te remercie pour ton petit mot !
      Pas facile de travailler sur soi-même pour arriver à profiter de l’instant présent 🙂 !
      Je te fais des bisous,
      Axelle

  2. 5 août 2016 / 21 h 24 min

    Super article, vraiment !
    Je me retrouve totalement en ce que tu écris.. C’est difficile parfois de profiter du moment présent et arrêter de se poser un milliard de questions ^^
    Des bisous, Clarisse

    • Chronique Bordelaise
      Auteur/autrice
      6 août 2016 / 13 h 42 min

      Merci Clarisse !
      Au plaisir de te retrouver sur ton Instagram et ton blog.
      Je te fais des bisous :).
      Axelle de Chronique Bordelaise

  3. 3 août 2016 / 11 h 02 min

    Comme toi j’ai beaucoup de mal a ne rien faire. j’ai cette tendance a vouloir faire mille trucs a la fois, a stresser quand a la fin de ma journée j’en suis pas la ou je voudrais dans la liste de choses a faire. Mais j’apprends aussi, a trainer dans la piscine, a ne pas forcément m’imposer un stress pour le blog, et ca fait du bien 🙂

    • Chronique Bordelaise
      Auteur/autrice
      5 août 2016 / 10 h 56 min

      Du coup, cela nous mène à être perpétuellement insatisfait(e)s et c’est dommage.
      Au début, le blog était source de stress. Puis je me suis vite interrogée sur la place qu’il devait avoir.
      Aujourd’hui je poste régulièrement mais comme bon me semble … Certains diront qu’il faut pourtant de la rigueur, de la régularité.
      Personnellement, j’ai surtout besoin d’envie et d’absence de pression pour poster 🙂 !
      Je t’embrasse !
      Chronique Bordelaise

  4. 2 août 2016 / 19 h 56 min

    Prendre le temps c’est effectivement très important, surtout de l’instant présent.

    • Chronique Bordelaise
      Auteur/autrice
      5 août 2016 / 10 h 53 min

      Et nous l’oublions trop souvent 🙁 …
      Je te souhaite une excellente journée !
      A très vite sur ton blog,
      je t’embrasse.
      Chronique Bordelaise

  5. 2 août 2016 / 9 h 43 min

    Tes photos sont magnifiques et me donnent encore plus envie que les vacances arrivent vite pour visiter cette jolie région!
    A bientôt,
    Vanessa

    • Chronique Bordelaise
      Auteur/autrice
      2 août 2016 / 10 h 56 min

      Je te remercie ma belle ! Tu me diras ce que tu en as pensé !
      N’hésite pas à m’envoyer un petit message si tu veux des bonnes adresses :).
      Je t’embrasse.
      Chronique Bordelaise

    • Chronique Bordelaise
      Auteur/autrice
      2 août 2016 / 10 h 55 min

      Merci beaucoup pour ton petit mot ma belle 🙂 !
      A très vite sur ton blog.
      Chronique Bordelaise

  6. 1 août 2016 / 19 h 06 min

    Apprendre à s’ennuyer, c’est tellement difficile parfois !
    J’espère que tu as bien profité !

    Bisous
    Mathilde’s Closet

    • Chronique Bordelaise
      Auteur/autrice
      2 août 2016 / 10 h 53 min

      Tout à fait … Pas facile de lâcher prise !
      Ce week-end m’a fait beaucoup de bien !
      Je t’embrasse,
      à très vite sur ton blog.
      Chronique Bordelaise

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.